Bien rédiger pour le web

Le rédacteur web, la clé du référencement naturel d’un site internet

Aujourd’hui les acteurs du référencement naturel des sites internet s’accordent sur le fait que le contenu éditorial d’un site internet est la clé de son retour sur investissement.

Écriture web, un double objectif

À la différence de l’écriture pour un support papier, la rédaction web s’adresse à deux types de lecteurs. D’une part, les internautes et d’autre part, les moteurs de recherche.
L’enjeu de l’écriture web consiste à permettre aux moteurs de recherches d’indexer et de positionner un site sur des mots et expressions clés, afin que celui-ci émerge dans les résultats proposés aux requêtes des internautes.
Balise titre et metadescription peuvent également être intégrées dans les livrables d’une page web, la première car elle impacte directement le référencement, la seconde car elle incite l’internaute au clic.

Rédaction web et recherche des mots clés

Prérequis du travail de rédacteur web, la recherche des mots clés consiste à identifier l’ensemble des mots et expressions clés qui correspondent aux requêtes des internautes de la cible du site. De quelques dizaines à plusieurs centaines ; des mots clés de tête à ceux de la longue traîne ; leur nombre varie en fonction de la taille du site et des objectifs recherchés. En fonction de leur volume de recherche et de critères de densité, ces mots et expressions clés viendront ensuite émailler un texte unique, c’est à dire non-dupliqué.

Spécificité des règles d’écriture pour le web

Capacité de rédaction et maîtrise des règles de référencement des pages d’un site internet sont les deux aspects prépondérants de toute rédaction web.
En complément de la longueur du texte et de la hiérarchisation des titres, le texte du rédacteur web doit également inclure la mise en gras d’expressions clés et prescrire les liens hypertextes internes au site, car sur le web, la proposition de liens est prise en compte dans l’algorithme de classement des sites par les moteurs de recherche.

Bien rédiger pour le web, c’est bien rédiger pour l’internaute

Lorsqu’un internaute arrive sur votre site, il souhaite d’abord savoir si vous avez la réponse à sa question ou si vous disposez du produit ou de la prestation qu’il recherche. Ensuite peut-être voudra-t-il seulement savoir qui vous êtes. Le contenu de votre site tiendra donc compte de cet enjeu majeur, ce qui permet d’emblée d’éviter un fort taux de rebond.
Une fois traitée la question majeure de l’objectif du site, des contenus ciblés, hiérarchisés, uniques et actualisés sont vos meilleurs atouts :
Ciblés : Vos contenus correspondent à ce que les internautes attendent de la consultation de votre site. La recherche des mots et expressions clés de votre activité sera le préambule à la production de vos contenus.
Hiérarchisés : Les informations importantes figurent en haut de page car il s’agit d’accrocher l’attention de l’internaute dès le premier titre. Le principe d’écriture est celui de la pyramide inversée c’est à dire qu’en matière de web, il ne s’agit pas pour le rédacteur web de garder le meilleur pour la fin.. Car c’est à partir du haut de page que se manifeste ou non l’envie de l’internaute de prendre connaissance du contenu proposé. Il s’agit donc d’insérer le cœur du sujet dès les premiers mots, dès le titre ou le début du premier paragraphe.
Uniques : Le rédacteur web rédige ces contenus uniquement pour votre site, ils ne doivent pas exister à l’identique ailleurs sur le web. Copier/coller des contenus qui existent ailleurs sur le web nuirait énormément au référencement de votre site.
Actualisés : Des contenus régulièrement mis à jours génèrent du trafic sur votre site (on y revient pour des informations « fraîches »).

Et bien rédiger pour l’internaute, c’est bien rédiger pour les moteurs de recherche

Lorsqu’ils sont bien rédigés pour l’internaute, les contenus intègrent naturellement la contrainte des moteurs de recherche car ils reposent sur le socle des mots et expressions clés de votre activité. C’est d’ailleurs une partie du sens que recouvre le terme de référencement naturel.
Bien rédiger pour le web, c’est donc bien rédiger pour l’internaute et bien rédiger pour l’internaute c’est bien rédiger pour les moteurs de recherche.

Un haut de page important pour les moteurs de recherche

Si le haut de la page est important pour l’internaute, il l’est également pour les moteurs de recherches car Google indexe plus fortement les mots des titres ainsi que les premières lignes.
Avec les filtres mis en place par Google tels que Panda, c’est encore plus vrai. Même si Google ne révélera jamais la totalité des critères de ses algorithmes, il est notoire que des contenus dupliqués ou truffés de fautes d’orthographe sont pénalisants pour le site.

Maillage des contenus et lecture sur le web

Par sa nature même, le web est un média de liens. Et la lecture sur le web n’est pas linéaire : on scrolle, on clique sur des liens, des ancres.. Le rédacteur web doit donc inclure ce maillage des textes qui permet le renvoi à d’autres types d’informations (contact, horaires, complément d’information..). Ce maillage constitue une part non négligeable du potentiel de référencement naturel de votre site.